FSTVL HAHAHA : Pas d’temps à perdre, Pierre Hébert