C & B : la fin d'une idylle