L'affaire Cédrika, selon Claude Poirier