Natalie Wood, la vraie histoire